DEGUSTER LES VINS DES CÔTES-DU-RHÔNE (FRENCH & ENGLISH)

CHOISIR ET DEGUSTER LES VINS DES CÔTES-DU-RHÔNE

CHOOSE AND TASTE COTES-DE-RHONE WINES

 

1 - Bandeau de titre blog.jpg
 

AVANT-PROPOS / FOREWORD

 

2 - France.JPG
 

On me pose souvent les mêmes questions au sujet des vins des Côtes-du-Rhône, et en particulier le « Charmilles »  ce vin hors quota de l’AOC « Châteauneuf-du-Pape » que j'ai le plaisir de promouvoir et faire déguster à mes amis et les voyageurs Airbnb de notre petite maison d’hôtes, aussi j’ai pensé faire un petit « Reader-digest » des principales choses à savoir…

 

Mais comme ce sont souvent nos voyageurs anglo-saxons qui sont curieux de la manière que nous préconisons pour choisir et déguster un vin des Côtes-du-Rhône, je me suis attaché à le faire également en anglais car les dictionnaires en ligne ne traduisent jamais correctement les termes spécifiques que les vignerons utilisent pour parler de leur vin… Alors, j'ai, à mon tour, posé des questions !

 

Chaque paragraphe est donc suivi de sa traduction en anglais qu’il vous suffit de sauter si cela ne vous concerne pas ! Ils sont tous repérés par un petit drapeau… Mais par souci pédagogique j’ai délibérément choisi de rédiger cet article en bilingue.

 

Voici ce que cela donne !

 

3 - anglais.JPG

I am often asked the same questions about Cotes-du-Rhône wines, so, I thought I would make a small “Reader-digest” of the main things to know...

 

But as these are often our Anglo-Saxon travelers who are curious about the way we advocate to choose and taste a wine from the Cotes-du-Rhône, I have been keen to do it also in English because online dictionaries never translate correctly the specific terms that winegrowers are using to talk about their wine...

 

Each paragraph is preceded by its original French writing that you only have to jump if it annoys you! They are all spotted by a small flag... But for pedagogical reasons I deliberately chose to write this article in bilingual.

 

Here it is !

 

1)  AU PLAN GÉOLOGIQUE / AT GEOLOGICAL LEVEL

 

2 - France.JPG

Au Crétacé Supérieur entre 300 et 100 millions d’années, la vallée du Rhône est le résultat de l’affrontement entre le Massif Central et les Alpes (J’ai eu l’occasion de développer cette évolution dans l’article « Quand le Village de Pujaut n'était qu'un port de pêche »

 

L’activité volcanique du Massif Central produit la roche granitique du Nord qui émerge de la mer méditerranée qui avait engloutie la moitié sud de la France actuelle. Puis, il y a 40 millions d’années, le surgissement des Alpes comprime l’ensemble qui provoque à la fois un effondrement où vont s’accumuler des dépôts marins calcaires, en faisant émerger le massif calcaire du Mont Ventoux et des dentelles de Montmirail tout en provoquant la fermeture du canal de Gibraltar.

 

Alors, le niveau de la mer va baisser petit à petit par évaporation en permettant la formation de la vallée du Rhône qui va éroder les pentes et recouvrir de marne le calcaire du fond de la mer.

 

Au fur et à mesure de l’abaissement du niveau de la mer, le fleuve va alors creuser son lit en créant des terrasses fluviales sur le flanc de la vallée en mêlant les différents apports arrachés aux pentes. Vont ainsi se former des couches de sables, d’argiles, et le fleuve va y rouler des galets siliceux. Ainsi on va retrouver tout le long de la vallée 4 types de roches : des granits volcaniques, de la silice sablonneuse, des calcaires et de l’argile. 

 

 

C’est ce mélange de 4 terrains qui va jouer un rôle primordial dans la régulation de l’alimentation en eau de la vigne tandis qu’il va donner leurs arômes et leur gout aux vins de la vallée… 

 

L’argile Rouge lui confère la complexité, le calcaire la finesse et la minéralité, les sables l’élégance et les galets la puissance…

 

4 - LES 4 TYPES DE TERRAIN.jpg
Argile Rouge                     Calcaire                     Silice sablonneuse                         Galets

   Red Clay                       Limestone                         Sandy soils                            Pebbles

 

3 - anglais.JPG

In the Upper Cretaceous between 300 and 100 million years, the Rhône Valley is the result of the clash between the “Massif Central” and the “Alps” (I had the opportunity to develop this evolution in the article « Quand le Village de Pujaut n'était qu'un port de pêche » 

 

The volcanic activity of the “Massif Central” produces the granitic rock of the north which emerges from the Mediterranean Sea which had engulfed the south half of today's France.

 

Then, 40 million years ago, the emergence of the Alps compresses the whole which causes both a collapse where calcareous sea deposits will be accumulated, making the limestone massif of “Mont Ventoux” and the “Dentelles de Montmirail” emerge, which leads to the closure of the Gibraltar Canal.

 

Then, the sea level will gradually drop by evaporation by allowing the formation of the Rhone Valley which will erode the slopes and cover the limestone from the bottom of the sea with Marl.

 

As the sea level is lowered, the river will then dig its bed by creating river terraces on the side of the valley, mixing the various inputs torn from the slopes. They will form layers of sands, clays, and the river will roll in siliceous pebbles. Thus we will find all along the Valley 4 types of rocks: volcanic granites, sand silica, limestones and clay.

 

It is this mixture of four soils that will play a major role in regulating the water supply of the vine while it will give their aromas and their tastes to the wines of the valley... 

 

The red clay gives it the complexity, the limestone the “finesse” and the minerality, the sands the elegance and the pebbles the power...

 

 

2)  AU PLAN CLIMATIQUE / CLIMATE PLAN

 

2 - France.JPG

Nous sommes dans le midi et on bénéficie, dans la vallée du Rhône, d’un ensoleillement maximal en Europe avec plus de 2800 heures de soleil par an (c’est plus qu’en Californie ou en Australie ! Et ce phénomène se conjugue avec le Mistral un vent unique et atypique qui souffle toujours du nord par séquences de 3, 6 ou 9 jours après chaque précipitation et assèche immédiatement l’humidité en prévenant la formation d'algues sur la vigne.

 

3 - anglais.JPG

We are in the MIDI and we enjoy in the Rhone Valley a maximum sunshine in Europe with more than 2800 hours of sunshine per year (this is more than in California or Australia! And this phenomenon combines with the Mistral a unique and atypical wind that always blows from the north in sequences of 3, 6 or 9 days after each precipitation and immediately dries up the moisture by preventing the formation of algae on the vine.

 

 

3)  AU PLAN HISTORIQUE / HISTORICAL PLAN

 

2 - France.JPG

Au IVème siècle avant notre ère, à l’époque grecque, la vigne est cultivée à Marseille.
Au nord de la vallée du Rhône elle se développe à partir du 1
er siècle après J-C… Et le vignoble fait alors concurrence aux vignobles italiens.

 

C’est à cette époque qu’est construite la villa Gallo-Romaine de Molard, la plus importante cave de vinification romaine identifiée près du Rhône à Donzère.

 

C’est aussi à cette époque que se développent également les ateliers d’amphores de la région, destinées au transport des vins et des sauces de poissons. Ce sont ces amphores, ces jarres et ces « dolia » qui permettent de témoigner de la présence de grès et de sables dès cette époque (comme à Chusclan, Tresques ou dans le massif de la Cèze) et de la présence d’argile (céramiques argileuses de Saint Laurent des Arbres et de Sauveterre).

 

Ces découvertes archéologiques, alliées à une étude historique, prouvent que le vignoble Rhodanien est antérieur à bien d’autres.

 

Les Romains qui remontent le Rhône créent la ville puis le vignoble de Vienne qui fait l’objet immédiatement d’une grande renommée. Ils mènent de grands travaux : défonçage,  plantation de la vigne et constructions de murets soutenant des terrasses… Et donnent les premiers l’impulsion d’un vignoble commercial.

 

Condrieu-Chatillon.jpg
Le vignoble des Côtes-du-Rhône septentrionales, les Côtes rôties à Condrieu.

 

L’effondrement de l’Empire Romain porte cependant un coup au développement du vignoble soudain privé de débouchés, sauf pour les vignobles proches des ports de la Méditerranée et du vignoble du Rhône septentrional, qui approvisionne Lyon.

 

Au Moyen Age, c’est l’influence de l’église qui permet à la viticulture de redémarrer.

 

 

5 - Université_du_vin_Amphores_de_la_villa_du_Mollard.jpg

Les amphores de la villa Gallo-Romaine de Molard (à Donzère).

 

6 - Musée_des_docks_romains_Dolia 2.jpg

Les « Dolia » du Musée des Docks Romains à Marseille

3 - anglais.JPG

In the 4th century BCE, in the Greek era, the vineyard was cultivated in Marseille.

To the north of the Rhone Valley it develops from the 1st century onwards... And the vineyard competes with the Italian vineyards.

 

It was at this time that in the town of Donzère was built the Gallo-Roman “villa de Molard”, the most important Roman wine cellar identified near the Rhône.

 

It was also at this time that the Amphora workshops in the region were also developed for the transport of wines and fish sauces. It's these amphoras, these jars and "dolia" which allow to testify the presence of sandstones and sands from this time (as in Chusclan, Tresques or in the massif of the Cèze) and the presence of clay (clay ceramics of St. Lawrence of the trees and its Uveterre).

 

These archaeological finds, allied with an historical study, prove that the Rhone vineyard is before many others.

 

The Romans that go up the Rhone create the city and then the vineyard of Vienna which is immediately subject to great fame. They carry out major works: routing, plantation of the vine and constructions of walls supporting terraces... And give the first impulse of a commercial vineyard.

 

The collapse of the Roman Empire, however, was a blow to the development of the vineyard, which was suddenly deprived of outlets, except for vineyards close to the Mediterranean ports and the northern Rhône Vineyards, which catered to Lyon.

 

In the Middle Ages, it is the influence of the church that allows viticulture to restart.

 

 

4)  LE VIN DES PAPES / THE WINE OF THE POPES

 

2 - France.JPG

Au XIIIème siècle, le Roi de France Louis VIII, le fils de Saint Louis, cède le Comtat Venaissin au Pape Grégoire X pour le remercier d’avoir fermé les yeux sur ses véritables motivations quant à la croisade des Albigeois qui arrangeait leurs affaires à l’un pour conquérir un territoire et à l’autre pour éliminer des « hérétiques ».

 

Dès le XIVème siècle, les Papes, installés à Avignon, qui sont amateurs des vins de la région, œuvrent à la plantation d’un important vignoble autour d’Avignon.

 

Jean XXII, deuxième des sept papes Avignonnais fait bâtir une résidence d’été à Châteauneuf-du-Pape.

 

Benoit XII, le troisième, lance la construction du Palais des Papes.

 

Chateau_de_Chateauneuf_du_Pape.jpg  7 - vins des papes.JPG
Château de Châteauneuf-du-Pape 

 

Plus tard, à la fin du XVIIème siècle et durant 200 ans, le port de Roquemaure (Gard) devient un grand centre d’expédition par voie fluviale.

 

La « Côste-du-Rhône » est alors le nom d’une circonscription administrative de la Viguerie d’Uzès (Gard) dont les vins sont réputés. Une réglementation intervient en 1650 pour garantir leur provenance et leur qualité.

 

Ce n’est qu’au milieu du XIXème siècle que la Côste-du-Rhône devient les Côtes-du-Rhône en s’étendant aux vignobles situés sur la rive gauche du Rhône.

 

La notoriété, acquise au fil des siècles, est validée par les Tribunaux de Grande Instance de Tournon et d’Uzès en 1936.

 

3 - anglais.JPG

In the 13th century, the king of France Louis VIII, the son of Saint Louis, ceded the “Comtat Venaissin” to Pope Gregory X to thank him for having closed his eyes on his true motives for the crusade of the “Albigeois” who arranged their affairs to one for conquer a new territory and the other to eliminate "heretics".

 

From the 14th century, the popes, settled in Avignon who are lovers of the wines of the region, are working on the planting of an important vineyard around Avignon.

 

John XXII, second of the seven Popes in Avignon, built a summer residence in Chateauneuf-du-Pape.

 

Benoit XII, the third, launches the construction of the “Palais des Papes”.

 

Later, at the end of the XVII century and during 200 years, the Port of Roquemaure (Gard) became a large shipping center by river.

 

The "Coste-du-Rhône" is then the name of an administrative district of the “Viguerie d’Uzès” (Medieval Administrative Court of the “Gard” French department) whose wines are reputed. A regulation intervenes in 1650 to guarantee their provenance and quality.

 

It was not until the middle of the nineteenth century that the “Coste-du-Rhône” became the Cotes-du-Rhône, extending to the vineyards located on the left bank of the Rhône.

 

The notoriety, acquired over the centuries, is validated by the “courts of Grande Instance of” Tournon and Uzès in 1936.

 

 

5)  AU PLAN LEGISLATIF : NAISSANCE DE L’AOC… ET DES AOC ! /

AT LEGISLATIVE LEVEL: BIRTH OF THE AOC

 

2 - France.JPG

Attachée à la qualité de ses vins, la vallée du Rhône a joué un rôle actif dans la naissance des appellations viticoles françaises. Dans les années 1930, le visionnaire Baron Le Roy devient le héros de l’appellation Vigneron à Châteauneuf-du-Pape.

 

Cet homme de talent porte la reconnaissance des caractéristiques de l’appellation, et obtient la dénomination de l’Appellation d’Origine Contrôlée en 1933. Le Cahier des charges présenté constituera par la suite le modèle de tous les décrets d’AOC : délimitation de l’aire d’appellation, cépages, usages, méthodes culturales, degré alcoolique minimal, vendange.

 

Son action porte aussi sur les Côtes du Rhône, dénomination ancienne finalement consacrée. Le Baron Le Roy participe ensuite à la création de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine), qu’il présidera de 1947 à 1967. Depuis lors, l’accession à l’AOC et la garantie de qualité constitue une motivation collective pour tout le vignoble.

 

3 - anglais.JPG

Attached to the quality of its wines, the Rhône Valley winegrowers played an active role in the birth of the French wine appellations. In the years 1930, the visionary “Baron le Roy” became the hero of the winegrower appellation in “Chateauneuf-du-Pape” town.

 

This man bears the recognition of the characteristics of the appellation, and obtains the denomination of the “Appellation of Controlled Origin” in 1933. The specifications presented will later be the model of all the decrees of AOC: delimitation of the appellation area, varietals, uses, cultural methods, minimal alcoholic degree, grape harvest.

 

Its action also bears on the Cotes-du-Rhône, an ancient denomination finally consecrated.

Baron Le Roy then participated in the creation of the INAO (National Institute of Origins Appellations), which he presided from 1947 to 1967. Since then, the accession to the AOC and the guarantee of quality is a collective motivation for the whole vineyard.

 

6)  LA VIGNE ET LES CEPAGES / THE VINE AND THE GRAPES VARIETIES

 

2 - France.JPG

Les variétés de vignes portent le nom de Cépage.

 

Il en existe plusieurs centaines mais les plus répandus et les plus recherchés par les consommateurs ont la France pour origine.

 

Ils y ont trouvé les sols et les climats les plus adaptés à la production de vins fins.

 

La qualité et la réputation des Vins de Cépage de France se fondent aussi sur deux millénaires de savoir-faire.

 

Comme pour de nombreux fruits, les variétés de vignes produisent des raisins aux styles, et aux gouts différents. Pour le plaisir de chaque consommateur de vin. Les plus connus dans le monde sont originaires de France.

 

Merlot, Chardonnay, Sauvignon ou Syrah:

Voilà quelques noms de cépages bien français connus dans le monde entier. Leur popularité résulte de leur style et de leur gout, apprécié de millions de consommateurs à travers le monde.

 

La France a la chance d'avoir des climats et des sols très adaptés à la culture de la vigne. 

 

Certains cépages apprécient plus la sècheresse et d'autres les climats plus tempérés.

 

Les cépages français ont fait la réputation des vins français et sont aujourd'hui demandés dans le monde entier.  

 

Cela fait aussi 2000 ans que les femmes et les hommes du vin les observent et les améliorent.

 

Le talent naturel de la nature s'enrichit en France d'une expérience millénaire des cépages, pour votre plaisir. 

 

Voici les principaux cépages que l’on peut rencontrer en France. Bien entendu, vous remarquerez que certains sont très localisés sur telle ou telle région en fonction de l’expérience des vignerons, du terroir et des habitudes de consommation ancestrales :

 

8 - CEPAGES.JPG

3 - anglais.JPG

The vine varieties are named according to the grape variety that we name “Cepages” in France.

 

There are several hundred but the most widespread and most wanted by consumers have France for Origin.

 

They found the soils and climates most suitable for the production of fine wines.

 

The quality and reputation of French varietal wines are also based on two millennia of know-how.

 

As with many fruits, vine varieties produce grapes with different styles and tastes. For the enjoyment of every wine consumer. The best known in the world are from France.

 

Merlot, Chardonnay, Sauvignon or Syrah:

 

Here are some names of well-known French grape varieties all over the world. Their popularity is the result of their style and taste, appreciated by millions of consumers around the world.

 

France is fortunate to have climates and soils very adapted to the cultivation of the vine.

 

Some grape varieties enjoy more drought and other more temperate climates.

 

French grape varieties have made the reputation of French wines and are now requested worldwide. 

 

It is also 2000 years since the women and men of the wine observe and improve them.

 

Nature's natural talent is enriched in France with a millennial experience of grape varieties, for your enjoyment.

 

Here are the main grape varieties that we can meet in France. Of course, you will notice that some are very localized on a particular region depending on the experience of the winegrowers, the terroir and the ancestral habits of consumption.

 

 

7)  LES ASSEMBLAGES / THE ASSEMBLIES OF GRAPES

 

2 - France.JPG

L'assemblage des cépages: une pratique magique bien française.

Pour plus de plaisir gustatif, les cépages peuvent être associés.

 

On choisit alors des cépages complémentaires, pour que le résultat soit le meilleur possible.

 

Cet assemblage donne alors des vins plus riches et plus complets; plus intéressants encore que les vins que l'on a choisi d'assembler.

 

Loin d'être un défaut, la complexité des vins d'assemblage est une qualité recherchée, pour laquelle la France à une expertise historique.

 

La pratique de l'assemblage est une alchimie délicate, qui requiert beaucoup d'expérience. Les proportions des différents cépages dans le nouveau vin assemblé sont étudiées très précisément.

 

Bien souvent, l'assemblage se fait avec deux cépages, et donne alors naissance à un vin bi-cépage.

 

En fonction de l'objectif du producteur et des possibilités offertes par l’AOC, il est aussi possible de marier un nombre plus important de cépages. Ainsi pour l'AOC Châteauneuf-du-Pape, l'INAO permet d'assembler 8 cépages différents pour le Rouge et 5 cépages pour le blanc !

 

Voici par exemple quelques assemblages typiquement français, donnant naissance à des vins bi-cépages très appréciés :

 

Merlot & Cabernet-Sauvignon: Force de tempérament et fruité opulent :

Des vins rouges de grande noblesse et de belle charpente, à la robe profonde.

Nés de l'alliance du Cabernet-Sauvignon, qui apporte puissance et corps, et du Merlot, connu pour son fruité légendaire et un toucher très velouté.

Des vins rouges de bonne tenue dans le temps, et marqués par des arômes de fruits rouges très élégants.

Principaux arômes: Cassis, Fraise, Cerise noire, Fraise, Violette, Pruneau.

 

Assemblage Grenache & Syrah: rondeur aimable et force épicée :

Des vins rouges généreux, densément colorés, remarquables par leur rondeur joviale et leur grande force aromatique, accompagnée d'une belle touche épicée (cas de la plupart des 1ers grands crus de Châteauneuf-du-Pape).

Fruits de l'assemblage de deux cépages méditerranéens emblématiques.

Des vins amples et onctueux grâce au Grenache, mais aussi de belle sève et très soyeux, caractéristiques apportées par la Syrah.

Principaux arômes: Olive noire, tabac, cerise noire, figue sèche, mais aussi mure, myrtille, poivre et violette.

 

Assemblage Chardonnay & Sauvignon: vivacité fruitée et élégance florale :

Des vins blancs parfaitement équilibrés, lumineux et brillants, nés de l'union parfaite des deux grands cépages français les plus connus.

Des nectars aussi parfumés et vifs qu'envoutants et élégants de rondeur. Nés de l'alliance du Sauvignon, qui apporte l'exubérance d'un fruité vif et frais, et du Chardonnay, avec sa puissance, son volume et son élégance florale légendaires.

Principaux arômes: fleur de genêt, bourgeon de cassis, ou de vapeur de buis, pamplemousse, mais aussi noisette, beurre, tilleul, pop-corn et poire.

 

Assemblage Colombard & Ugni-Blanc: Force aromatique et fraicheur tonique :

Des vins blancs délicieusement parfumés, enjoués et éclatants de fraicheur, dans une robe limpide et à reflets verts.

Des vins nés de deux cépages complices. Le Colombard, souvent cultivé en Aquitaine, apporte une grande puissance aromatique et une certaine rondeur.

L'Ugni-Blanc, est connu pour son caractère vif et enjoué.

Principaux arômes: Citron vert, pêche, nectarine, mais aussi citron, coing et résine.

 

3 - anglais.JPG

The Blending of grape varieties: a very French magic practice.

For more pleasure, the grapes can be associated.

 

We then choose complementary varietals, so that the result is the best possible.

 

This assemblage produces richer and more complete wines; More interesting than the wines that we have chosen to assemble.

 

Far from being a defect, the complexity of the assembly wines is a sought-after quality, for which France has historical expertise.

 

The practice of assembly is a delicate alchemy, which requires a lot of experience. The proportions of the different grape varieties in the new assembled wine are studied very precisely.

 

Very often, the assemblage is made with two grape varieties, and gives birth to a bi-varietal wine.

 

Depending on the objective of the producer and the possibilities offered by the AOC, it is also possible to marry a larger number of varietals.

 

Here, for example, some typical French blends, giving birth to highly appreciated bi-varietal wines:

 

Merlot & Cabernet-Sauvignon: Strength of temperament and opulent fruity:

Red wines of great nobility and beautiful framing, in the deep robe.

Born of the alliance of Cabernet Sauvignon, which brings power and body, and Merlot, known for its legendary fruit and a very velvety touch.

Red wines of good outfit in time, and marked by aromas of very elegant red fruits.

Main aromas: Blackcurrant, strawberry, black cherry, strawberry, violet, prune.

 

Grenache & Syrah Assemblage: Friendly roundness and spicy strength:

Generous red wines, densely colored, remarkable for their jovial roundness and great aromatic strength, accompanied by a nice spicy touch (it's the case of most of the 1st Grands crus of Châteauneuf-du-Pape). 

Fruits of the Assembly of two emblematic Mediterranean varietals.

Ample and creamy wines thanks to Grenache, but also of beautiful sap and very silky, characteristics brought by the Syrah.

Main aromas: Black Olive, tobacco, black cherry, dried fig, but also ripe, blueberry, pepper and violet.

 

Chardonnay & Sauvignon Blend: Fruity liveliness and floral elegance:

Perfectly balanced, bright and bright white wines, born from the perfect union of the two best known French grape varieties.

Nectars as fragrant and vivid as captivating and elegant roundness. Born of the alliance of Sauvignon, which brings the exuberance of a lively and fresh fruit, and Chardonnay, with its legendary power, volume and floral elegance.

Main aromas: Flower of Broom, bud of blackcurrant, or of box steam, grapefruit, but also hazelnut, butter, lime, popcorn and pear.

 

Colombard & Ugni Assembly-White: aromatic strength and tonic freshness:

White wines delightfully scented, playful and glowing with freshness, in a limpid dress with green reflections.

Wines from two accomplice varietals. The colombard, often cultivated in Aquitaine, brings a great aromatic power and a certain roundness.

The Ugni-Blanc, is known for its lively and playful character.

Main aromas: lime, peach, nectarine, but also lemon, quince and resin.

 

 

8)  AU PLAN GEOGRAPHIQUE / AT THE GEOGRAPHICAL LEVEL

 

2 - France.JPG

Imaginez… Les Côtes-du-Rhône ce sont 250 Km du Nord au sud, et 250 communes…

 

Les Vignobles de la Vallée du Rhône, c’est tout un monde à découvrir, un univers changeant qui s’enroule et se déroule autour d’un axe fluide : le Rhône, fleuve-Roi, charriant cailloux et Histoire.

 

Le Rhône, c’est le trait d’union, l’élément fédérateur de ces terres de contrastes. De Vienne à Avignon et Nîmes, jusqu’aux confins du Luberon, sur les deux rives du fleuve, une multiplicité de chemins s’offrent s’offre à vous !

 

Passage privilégié entre le monde méditerranéen et l’Europe septentrionale, la vallée du Rhône déploie ses vignobles sur 6 départements. Toute entière elle tire sa force de ce fleuve riche et puissant qui lui prête son caractère autant qu’il sculpte son terroir.

 

Située entre Vienne et Avignon, bordée par le Massif Central, les Alpes et au sud la douce méditerranée, ses appellations tirent leur force du soleil et du vent qui les caressent, et de la volonté de tous ses vignerons de produire des vins de qualité dans le respect de l’environnement…

 

Ceux-ci, ciselés et inspirés par leur grande variété de cépages et de terroirs, séduisent les amateurs de vins élégants dans le monde entier.

 

 

9 - Carte COTES DU RHONE SEPTENTRIONNALES.JPG

Les Côtes du Rhône septentrionales comprennent 8 Crus.

The northern Rhone coasts include 8 Crus.

 

LEGENDE CARTE COTES DU RHONE POR BLOG.jpg

 Légende pour ces deux cartes des Côtes-du-Rhône / Legend for these two maps of Cotes-du-Rhône.

 

10 - Carte COTES DU RHONE MERIDIONALES.JPG
Les Côtes du Rhône Méridionales comprennent 9 Crus, 20 AOC Villages, et 2 vins doux.

The southern Rhone coasts include 9 Crus, 20 AOC Villages, and 2 sweet natural wines.

 

3 - anglais.JPG

Imagine, the vineyards of the Rhone Valley it is 250 Km from north to south, 250 villages or towns...

 

The vineyards of the Rhone Valley, it is a whole world to discover, a changing universe that winds up and takes place around a fluid axis: the Rhône, River-king, carrying pebbles and history.

 

The Rhône is the hyphen, the unifying element of this land of contrasts. From Vienna to Avignon and Nimes, to the confines of the “Luberon” montain, on both banks of the river, a multiplicity of paths is offered to you!

 

Privileged Passage between the Mediterranean world and northern Europe, the Rhône Valley deploys its vineyards on 6 departments. The whole of it draws its strength from this rich and powerful river which lends its character as much as it sculpts its terroir.

 

Located between Vienna and Avignon, bordered by the Massif Central, the Alps and to the south the sweet Mediterranean, its appellations derive their strength from the sun and the wind that caress them, and from the will of all its winegrowers to produce quality wines in the respect of the EN Environment...

 

These, chiseled and inspired by their wide variety of varietals and terroirs, appeal to the lovers of elegant wines all over the world.

 

9)  LES CHIFFRES DES CÔTES-DU-RHÔNE /

THE FIGURES OF COTES-DU-RHÔNE

 

2 - France.JPG   3 - anglais.JPG

28 Appellations AOC

27 Cépages / Grape varieties

+ de 5000 Exploitations viticoles / Wine farms

3 millions d’Hectolitres récoltés / harvested (contenu de 3 piscines olympiques / content of 3 olympic pools)

81% de vin Rouge / Red wine

13% de vin Rosé / Rose wine

8% de vin Blanc / White wine

 

372 millions de bouteilles/ bottles ont été commercialisées / were marketed in / en 2017 dont :

 

33% sont passées par la grande Distribution / Large distribution

33% sont exportées / are exported

25% sont passées par les circuits traditionnels (Cavistes) / through traditionnal circuits (wine cellars)

9% ont été vendus en direct aux consommateurs / were sold directly to consumers

 

Les Appellations AOC sont mondialement connues des consommateurs dont :

94% par les Français

84% par les Belges

70% par les Américains (USA)

50% par les britanniques

 

6000 Hectares sont certifiés ou en conversion « bio » soit 10% des surfaces dont / are certified or in "organic" conversion = 10% of the areas of which :

50% produisent / produce 100.000 Hectolitres certifiés Bio / certified organic.

Et 50% produisent / produce 100.000 Hectolitres en conversion Bio / in organic conversion.

 

913.000 Hectolitres ont été exportés en 2017 dont :

18% au Royaume uni

17% en Belgique et Luxembourg

14% aux USA

6% au Canada

6% en Allemagne

6% en Chine

5% en Suède

4% aux Pays Bas

4% en Suisse

4% dans d’autres destinations

3% au Danemark

 

10) ABORDONS MAINTENANT LA DEGUSTATION EN ELLE MÊME… /

NOW, WE ARE APPROACHING THE TASTING IN ITSELF...

 

11 - 000969570.jpg

2 - France.JPG

Déguster un vin c’est très bien illustré dans la pièce de théâtre « Le Souper » de Brisville que j’ai eu le plaisir de voir dès sa sortie en 1989 au théâtre du Montparnasse interprété par Claude RICH en Talleyrand, l’aristocrate, et Claude BRASSEUR en Fouché, le rustre  ministre de la police fourbe et mal éduqué.

 

Talleyrand verse religieusement à Fouché un verre de Cognac. Fouché le vide cul sec.

 

Talleyrand hoche la tête et soupire, « si vous le permettez, ce n'est point de cette façon que l'on doit boire le Cognac. Regardez, s'il vous plait. On prend son verre dans le creux de la main, on le réchauffe, on lui donne une impulsion circulaire afin que la liqueur dégage son parfum. Puis on le porte à ses narines, on le respire...

 

Et puis ?

 

Et puis, on le repose et on en parle » !

 

3 - anglais.JPG

To taste a wine, it is well described in the theater play "Le Souper" written by Brisville that I had the pleasure of seeing as soon as it was released in 1989, at the Theatre du Montparnasse, admirably performed by Claude Rich as the aristocrat Talleyrand and Claude Brasseur as Fouché, the deceitful and rude revolutionary Minister of police.

 

Talleyrand pours religiously to Fouché a glass of Cognac. Fouché empties his glass butt dry.

 

Talleyrand nods and sighs, "If you don't mind, this is not the way to drink Cognac. Look, please. You take your glass in the palm of your hand, you warm it, you give it a circular impulse so that the liquor clears its fragrance. Then we carry it to his nostrils, we breathe it...

 

And then?

 

And then we rest it and talk about it"!

 

2 - France.JPG

Tout d’abord il convient de se munir d’un verre en verre, mais pas n’importe quel verre.

 

La forme et la matière sont d’ores et déjà responsables du 1/3 de la dégustation. Je me souviens avoir fait l’expérience à l’aveugle avec le Comité de dégustation d’Inter-Rhône, l’association en charge de l’AOC « Côtes-du-Rhône », de plusieurs verres dont deux verres en plastique : pour un même vin (on ne le savait pas) les verres en cristal puis les verres en verre classaient le vin dégusté largement en tête, alors qu'il était tout juste buvable avec le verre en plastique et la timbale de camping !

 

Cela dit, il convient de respecter les trois règles suivantes :

1 - Toujours utiliser un verre à pied à base large et resserré en haut pour concentrer les arômes.

2 – Cesser le remplissage au niveau le plus large du verre qui permettra la plus grande surface au contact de l’air (maximum 1/3 du volume).

3 – Pour remuer le vin sans le renverser, le plus simple est de poser le verre sur une table et en posant l’index et le majeur sur la base du pied du verre, dessiner des cercles.

 

Trois types de verres sont spécialement indiqués :

 

ASTUCES VERRE - TIPS GLASS.jpg

    « INAO »            « Sommelier »         « Reveal’up »

3 - anglais.JPG

First of all it is necessary to have a glass of glass, and not any glass.

 

The form and the material are already responsible for the 1/3 of the tasting. I remember having the blind experience with the Inter-Rhône tasting Committee, the association in charge of the AOC Côte-du-Rhône, several glasses including two plastic glasses: for the same wine (it was not known) crystal glasses and then the Glass glasses came widely in mind, while it was just drinkable with the plastic glass and the "timbale of camping"! 

 

That said, the following three rules should be followed:

1 - Always use a glass in which the body is wider than the top to help trap the smell (and concentrate the aromas).

2 - Stop filling at the widest level of the glass which will allow the largest surface in contact with the air (maximum 1/3 of the volume).

3 - To stir the wine without spilling it, the easiest way is to put the glass on a table, holding it between the forefinger and the middle finger and gently rotate the flat part on its foot.

 

Three types of glasses are specially indicated: "INAO" glass, "Sommelier" glass, and "Reveal’up" (See picture above).

 

2 - France.JPG

Le premier point qui frappe, c’est la différence au nez entre les trois verres. Attention : une piquette ne sera jamais un bon vin dans aucun des trois verres !

 

Avec le verre « INAO », on a un nez assez analytique. Les arômes ressortent clairement et il est assez simple de les différencier.

 

Le verre « Sommelier » (encore nommé « Open’up ») est plus « éthéré ». Sans être analytique, il donne une bonne impression du nez, cependant les arômes sont plus difficilement identifiables. Cela donne un côté plus accessible au vin, plus « plaisir » que « analyse ».

 

Le « Reveal’up » est encore différent des deux autres. Loin d’être « éthéré », il donne un nez très en avant sur les notes primaires. Le côté boisé qui est facilement analysable sur « l'INAO » et que l’on retrouve en pointillé sur le « Sommelier » est quasiment ici inexistant. On est clairement sur le fruit, la facilité, le plaisir. De facto, c’est donc le verre parfait pour faire un repas réussi où vous chercherez à accorder parfaitement le vin avec le plat, sans le mettre en avant. Un verre de gastronomie/de restaurant si l’on veut donc.

 

En attaque en bouche, on retrouve peu ou prou ces différences entre les trois verres.

 

En conclusion, si vous souhaitez analyser un vin, restez sur votre verre INAO. En revanche, si vous désirez profiter et faire profiter de votre vin, le « Reveal’up » en ressortira son côté le plus accrocheur et flatteur.

 

3 - anglais.JPG

The first point that strikes is the difference in the nose between the three glasses. Attention: a "Piquette" (« Piquette » in French, is a  slang word for a bad quality wine) will never be a good wine in any of the three glasses!

 

With the "INAO" glass, we have a fairly analytical nose. The aromas come out clearly and it is quite simple to differentiate them.

 

The "Sommelier" glass (also called "Open'up") is more "ethereal". Without being analytical, it gives a good impression of the nose, however the aromas are more difficult to identify. This gives a more accessible side to wine, more "pleasure" than "analysis".

 

The "Reveal'up" is still different from the other two. Far from being "ethereal", it gives a very forward nose on the primary notes. The wooded side which is easily analyzed on the INAO and which is found dotted on the Sommelier is almost here nonexistent. We are clearly on the fruit, the ease, the pleasure. De facto, it is the perfect glass to make a successful meal where you will seek to perfectly tune the wine with the dish, without putting it forward. A glass of gastronomy/restaurant if you want so.

 

In mouth attack, we find little or no difference between the three glasses.

 

In conclusion, if you want to analyze a wine, stay on your INAO glass. On the other hand, if you want to enjoy and enjoy your wine, the "Reveal'up" will come out its most catchy and flattering side.

 

 

2 - France.JPG

Une fois évacué le choix du verre, pour une bonne dégustation, il convient de mener trois observations distinctes et dans cet ordre :

      • un examen visuel,
      • un examen olfactif
      • et enfin l’examen du gout…

Chacune de ces observations va mettre en avant les particularités suivantes :

 

 

3 - anglais.JPG

Once the choice of glass has been done, for a good tasting, three distinct observations should be carried out in this order:          

      • a visual examination,       
      • an olfactory examination
      • and finally the examination of the taste...

Each of these observations will highlight the following peculiarities:

 

13 - 1- Etape dégustation.jpg

  

INDICES DONNÉS PAR LA COULEUR DU VIN / CLUES FROM COLOR

 

14 - VISUEL.jpg

 

2 - France.JPG

La Limpidité parfaite est la preuve d’une grande maitrise technique. Cependant les artisans du vin préfèrent limiter les techniques et laisser troubles leur vin et ses dépôts légers qui sont naturels et sans risques pour le consommateur.

 

Les nuances de sa couleur vous informent sur le cépage et l’âge du vin. Par exemple, la Syrah est toujours violacée, et le Grenache grenat.

 

La teinte violacée, voire bordeaux, c’est un vin jeune.

La teinte orangée, ambrée, brunie : c’est un vin évolué.

Les vins alcoolisés et sucrés ont des « larmes » (ou jambes) épaisses. On dit alors « qu’ils ont de la cuisse ! »

 

Plus la couleur des vins rouges est intense plus le vin est corsé. L’intensité se juge soit en regardant à travers le verre ; si en plaçant une note écrite derrière le verre, les mots ne sont pas visibles, alors la couleur est intense.

 

15 - Intensité de la couleur.jpg   

 

Vin Rouge                 Vin Rosé                   Vin Blanc                                   

 

16 - PALETTE DE  COULEURS.jpg

 

3 - anglais.JPG

A perfect limpidity needs a high level of technicity to be processed. But hand crafted wines could be lightly cloudy with a thin deposit which is totally natural and safe.

 

The hue gives information about the grape variety and whether the wine is young or old.

Example: Syrah is purplish-blue, and Grenache is garnet.

 

Purple hue, garnet colored: it is a young wine.

Orange or brown hue: it is a maturated wine.

 

Sweet and highly alcoholic wines have thick “tears” or “legs”.

For red wines, the more intense the color, the more body the wine has. Intensity can best be gauged looking straight down through the wine (impossible when the color is deep).

 

 

INDICES DONNES PAR LE NEZ DU VIN / CLUES FROM SMELLING

 

17 - Etape olfactive.jpg

 

2 - France.JPG 

Notre nez peut détecter des milliers d’arômes. Un entrainement régulier permet à chacun de mémoriser des références et devenir ainsi un bon dégustateur…

 

Dans le cas du vin on parle d’un premier nez : il convient de sentir le vin sans le remuer pour percevoir les arômes légers  (fruits, fleurs, boisé…)

 

Puis d’un deuxième nez : cela consiste à faire tourner le vin dans le verre pour que l’aération « ouvre » les arômes lourds.

 

18 - Roue aromes Français.jpg

Roue des arômes en Français

3 - anglais.JPG

People can detect thousands of aromas. A regular training enables everybody to memorize odors and become a good taster.

 

In the case of wine we speaks of a first nose: it is necessary to smell the wine without stirring it to perceive the light aromas (fruits, flowers, wooded...)

 

Then a second nose: it is to turn the wine in the glass so that the aeration "opens" the heavy aromas.

 

19 - Roue aromes English.jpg

Aroma wheel in English

 

 

INDICES DONNES PAR LE GOUT DU VIN / CLUES FROM TASTING

 

20 - Etape GUSTATIVE.jpg

 

2 - France.JPG

La langue détecte les saveurs : le sucré, le salé, l’acide et l’amer.

Le palais, les gencives et l’intérieur des joues détectent les sensations : le moelleux, le chaud, le froid et l’astringence….

 

Prenez une bonne gorgée de vin et faites-la tourner 5 à 10 secondes dans la bouche de façon à mettre le vin en contact avec toutes les parties de la langue, du palais, des gencives et de l’intérieur des joues, avant d’avaler ou de recracher le vin.

 

Contrairement à des théories anciennes les « bourgeons du gout » ne sont pas spécialisés dans une saveur ni localisés de façon aussi différenciée dans la bouche.  Cependant cette représentation peut aider chacun à comprendre les réactions des différentes parties de sa bouche aux saveurs et aux sensations.

 

21 - Bourgeons du gout - Taste buds.jpg
 

3 - anglais.JPG

The tongue feels flavors: sugariness, savoriness, acidity and bitterness.

The palate, gums and inner cheeks feel sensations: of mellowness, warmth, coldness, astringency…

 

Take a large mouthful of wine and swish it around in your mouth during 5 to 10 seconds to make sure it coats your entire tongue, palate, gums and inner cheeks before you swallow or spit out.

 

Popular belief used to hold that "taste buds" were located in specific areas all over the tongue and mouth. In reality, taste buds are evenly distributed all over the tongue and mouth. Various tastes can be sensed by these buds and taste cells can sense more than one flavor. However, this can help to understand how our own mouth works.

 

L’ATTAQUE EN BOUCHE / FRONT PALATE

 

2 - France.JPG

L’attaque est l’impression laissée par le vin durant les cinq premières secondes en bouche.

 

L’attaque peut être franche, vive, ample, intense, ou décevante parce que le vin « manque d’attaque » justement !

 

3 - anglais.JPG

The attack is the initial taste of a wine during the first five seconds.

 

The attack can be frank, lively, smooth, powerful or disappointing because of “a lack of energy” at first contact.

 

 

2 - France.JPG   3 - anglais.JPG

Vous pouvez jouer avec le gout et les arômes des vins… / Let’s play with flavors and aromas from wine : http://www.vindefrance-cepages.org

 

 

LE MILIEU DE BOUCHE / MIDDLE PALATE

 

2 - France.JPG   3 - anglais.JPG

 22 - MILIEU DE BOUCHE.jpg

LA FINALE / FINISH-AFTERTASTE

 

2 - France.JPG

C’est la sensation intense qui persiste en bouche après avoir avalé (ou recraché) le vin.

Elle peut être courte (moins de 4 secondes), longue (5 à 8 secondes).

 

Au-delà de 12 secondes, vous dégustez un vin exceptionnel !

 

3 - anglais.JPG

This is the intense taste that lingers in your mouth after you swallow (or spit out) the wine. It can vary from a short finish (less than 4 seconds) to a long one (5 to 8 seconds).

 

When longer than 12 seconds, you taste an exceptional wine!

 

 

2 - France.JPG

Et avant de se quitter, ayez en tête de ne jamais excéder les sages conseils suivants :

 

4 verres de vin maximum en une seule occasion.

3 verres par jour pour les hommes.

2 verres par jour pour les femmes.

1 jour d’abstinence par semaine.

Et… Abstinence complète pour les femmes enceintes.

 

Ce sage conseil est prodigué par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur la base d’un verre de boisson alcoolisée de moins de 15° GL d’alcool.

 

Mais aussi… Ayez en tête qu’un repas sans vin c’est comme une journée sans soleil… C’est triste !

 

3 - anglais.JPG

And before you leave, have in mind never to exceed the following wise advice:

 

4 glasses of wine maximum in one occasion.

3 glasses a day for men.

2 glasses a day for women.

1 day of abstinence a week.

And… Complete Abstinence for pregnant women.

 

This sage advice is provided by the WHO (World Health Organisation) on the basis of an alcoholic drink of less than 15 ° GL of liquor.

 

But also... have in mind that a meal without wine is like a day without sunshine... It's sad!

 

 

Sources :

http://www.vins-rhone.com

http://www.vindefrance-cepages.org

http://www.camili-booksandtea.com

 

 


 



09/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres