Un petit air de Provence pour vous mettre dans l'ambiance pendant que vous découvrez ce site…

Toutefois vous pouvez l'arrêter en cliquant ci-dessus sur le symbole Arrêt Musique.jpg ou Arrêt Haut-Parleur.JPG !

 

* En Provençal « un amelié » avec un « é », c'est un amandier... Mais le nom du blog a été francisé, tout comme celui de la rue où se trouve notre petite maison d'hôtes parce qu'il était souvent confondu avec celui de la Sécurité Sociale (sic!)Quoi qu'il en soit, nous vous mettons sur la voie... symbolique : « amelier » est composé de « ame » et de « ligare » - en latin « relier » - autrement dit une façon de relier les âmes... de partager et d'échanger !

 

NB: Chaque fois que vous apercevrez un lien hypertexte (de couleur bleue) n'hésitez pas à cliquer dessus avec votre souris pour avoir une explication complémentaire. Bonne lecture !

  

Bienvenue, sur le site de l'Amelier ! 

 

A l'origine, ce site n'avait été conçu que pour promouvoir notre petite maison d'hôtes de l'Amelier auprès de nos amis et les amis de nos amis...; mais notre agence américaine www.airbnb.fr fait cela beaucoup mieux que nous, alors, depuis, soit pour faire découvrir l'âme de la Provence à nos voyageurs, soit pour interpeller nos amis nous avons consacré ce site à toute une série d'articles éclectiques qui sortent des sentiers battus pour la plupart !

 

Pour en savoir plus sur la petite maison d'hôtes de l'Amelier, il vous suffit de cliquer sur l'image qui suit et vous aurez accès au site qui la gère...

 

  Logo Superhost.gif

 

En parcourant le site de l'Amelier (www.pairet.org) vous pourrez en effet découvrir de nombreux sujets qui vous étonneront. Avec Martine, nous y avons lié un certain nombre d'informations qui nous sont souvent demandées par nos visiteurs, qui ont trait à la Provence ou à ce qui nous touche, au travers de nos passions, de nos coups de cœur, de nos coups de gueule ou tout simplement de nos rencontres et des souvenirs de la Ch'ti qu'est Martine, ou du Gavot provençal que je suis !

 

Alors, nous souhaitions simplement vous faire profiter de notre expérience au moins pour la partie « publique ». 

 

Sachez aussi que, grâce aux commentaires que nous apportent nos centaines de lecteurs, nous enrichissons en permanence les articles existants, en corrigeons certains à la lumière d'avis éclairés, et, en plus, ça nous donne des idées pour en rédiger de nouveaux dans le seul but d'éveiller la curiosité et de... transmettre !

 

QUELQUES EXEMPLES...

Vitruve.JPG

1) De nombreux lecteurs entrent sur ce site pour retrouver des explications que je leur ai données lors de la visite historique et compagnonnique de l'Abbaye de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon ou d'autres abbayes, telle la Chartreuse de Valbonne ou l'abbaye de Silvacane, l'une des trois « sœurs provençales ». Effectivement, en cliquant ici, ils retrouveront tout ce qu'ils souhaitent avoir comme explications que j'ai pu (ou n'ai pas eu le temps de...!) leur donner sur le « Nombre d'Or et l'Harmonie » au cours de la visite.

 

Allons_a_l'essentiel.jpg

2) De la même façon, ceux de nos amis auxquels j'ai fourni mon vin des Côtes-du-Rhône « Charmilles » me demandent souvent comment il est vinifié et assemblé. Alors j'ai écrit un petit article « In vino veritas » dans lequel tout cela est expliqué clairement...

   

abeille.gif

3) Dès la création de ce site, pour vous faire partager mes passions, je m'étais amusé à faire un montage sur mes ruches. Il y a quelques mois, je suis allé apporter mon soutien à Marcus IMHOFF, le réalisateur du film « Des abeilles et des hommes », qui a entamé un tour d'Europe de sensibilisation à la catastrophe que représenterait la disparition des abeilles provoquée par l'usage inconsidéré des pesticides par ceux-là même qui ont intérêt à ce que les abeilles pollinisent leurs plantations... J'ai donc abondé mon article que vous pouvez visionner en cliquant ici et depuis, je participe à la lutte contre le frelon asiatique qui, en plus des pesticides, les décime de façon pernicieuse (en cliquant ici!

 

L'Affiche du film.jpg

4) Une révélation m'a été communiquée lorsque j'ai participé au financement, puis ai vu et revu le film de Cyril DION et Mélanie LAURENT intitulé « DEMAIN » ! Si vous ne l'avez pas vu, j'en détiens un exemplaire sous forme de DVD que je suis prêt à vous prêter si vous me le demandez... C'est une bouffée d'air frais et de recettes qui vous redonnent l'espoir de laisser à nos enfants, un monde meilleur... Initions donc une nouvelle révolution plus pacifique et démocratique que celle qui a fait la France, là à notre niveau, autour de nous, sans compter sur les autres pour le faire à notre place !

 

Depuis sa sortie « DEMAIN » a fait plus d'1 Million d'entrées ! 

 

Alors, avec un petit groupe de copains, nous avons décidé de promouvoir « la ROUE », la MLC de Provence (cliquer ici pour en savoir plus !)

 

 __________________________

 

Alors, n'hésitez pas à revenir sur ce site; il s'y passe souvent quelque chose de nouveau... grâce à vous, entre autres ! Merci...

 

Pour consulter les articles qui peuvent vous intéresser, sélectionnez-les en cliquant ici et vous ferez votre choix d'après leur titre s'il vous inspire, ou alors, si vous ne savez pas bien ce que vous cherchez, entrez un mot clé sur le moteur de recherche que voici:

 

Vous recherchez ? :


Vos commentaires et questions sont, non seulement les bienvenus, mais vivement sollicités à la condition qu'ils demeurent courtois, et constructifs mais, par éthique, nous vous remercions de n'aborder que des sujets factuels sans introduire aucune polémique, ça ne fait pas avancer les choses !

 

Evelyne Beatrice Hall, une écrivaine britannique, dans son ouvrage consacré à Voltaire, lui a attribué en 1906 le devenu célèbre « I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it ».

 

Contrairement à l'idée répandue, c'est bien elle, et non Voltaire, qui aurait dit  « Je ne suis pas de votre avis, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez l'exprimer »... Ce concept convient tout à fait à notre démarche rebelle et libre !

 

 

   

 

N'hésitez surtout pas à nous faire part de vos réactions. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur « commentaires » en bas de chaque article. Il est toujours intéressant d'avoir des avis extérieurs même, et surtout, s'ils ne vont pas dans le sens du nôtre. Et si vous préférez plus de confidentialité, suggérez-les nous sur notre boite courriel, il n'apparaîtront pas sur le site ! 

 

 

Un grand MERCI d'avance, et je laisse le dernier mot à un grand homme dont j'ai appris par cœur l'admirable poème, pour me le réciter avant de me lever tous les matins, en prenant mon temps pour le savourer !

 

C'est une chose étrange à la fin que le monde;
Un jour, je m'en irai sans en avoir tout dit.
Ces moments de bonheur, ces midis d'incendie,
La nuit immense et noire aux déchirures blondes,
 

Rien n'est si précieux peut-être qu'on le croit.
D'autres viennent. Ils ont le cœur que j'ai moi-même,
Ils savent toucher l'herbe et dire je vous aime,
Et rêver dans le soir où s'éteignent les voix.

Il y aura toujours un couple frémissant,
Pour qui, ce matin-là, sera l'aube première.
Il y aura toujours l'eau, le vent, la lumière.
Rien ne passe après tout si ce n'est le passant.

C'est une chose au fond que je ne puis comprendre:
Cette peur de mourir que les gens ont chez eux.
Comme si ce n'était pas assez merveilleux
Que le ciel un moment nous ait paru si tendre...

Malgré tout je vous dis que cette vie fut telle
Qu'à qui voudra m'entendre à qui je parle ici
N'ayant plus sur la lèvre un seul mot que merci
Je dirai malgré tout que cette vie fut belle !

  

Louis Aragon

Extrait de « Les yeux et la mémoire » (1954), chant II: « Que la vie en vaut la peine! »

 

  

Les articles réservés aux proches, plus confidentiels, nécessitent un mot de passe connu des seuls destinataires (famille ou amis proches peuvent les ouvrir car le MDP est, en majuscule, le patronyme de la maman de Marc qu'ils connaissent forcément, quant à certains articles de la catégorie philosophique et réservés à quelques initiés, le MDP n'est que le nom en majuscule de la colonne placée à gauche de l'entrée du temple du Roi Salomon - mais vous pouvez toujours y avoir accès, éventuellement, à la condition de vous faire reconnaître en nous envoyant un petit message, soit sur le site, soit sur marc@pairet.org).

 

NOTA BENE : contrairement à la plupart des blogs, nos visiteurs peuvent enregistrer, manipuler, analyser, formater, imprimer et afficher les données et informations contenues dans ce site, il n'a été conçu que pour « transmettre ». Nous y avons apporté le plus grand soin pour qu’il ne contienne que des informations fiables: c'est pourquoi ce site est concédé sous Licence Creative Commons qui vous permets d'y copier ce que vous souhaitez pourvu que vous en citiez la source et il est publié sans la compromission de la publicité.

 

Toutefois, suivant un principe élémentaire de précaution, nous déclinons toute responsabilité sur certaines informations, données qu'il pourrait contenir ou proposer sous forme de liens hypertexte ou de fichiers informatiques. Tout visiteur de ce site reconnaît utiliser les données et informations qui lui sont proposées à ses seuls risques et périls (y compris sur les sites liés).

  

Vous pouvez aussi utilement nous contacter directement au:

06 07 87 16 99 ou 04 32 70 29 40

ou encore par courriel sur : marc@pairet.org


 

Nombre de visiteurs depuis le 1er janvier 2013 : 29645