风水 = LE FENG SHUI, PAR LEONID SHOOLINGHIN...

 

 idéogramme Harmonie.jpg

 Idéogramme « Harmonie » stylisé,

 

     Feng-Shui Chinois avec titre.JPG

Vous pouvez cliquer sur le présent lien pour avoir accès à l’article in extenso !

 

CE QUE VOUS TROUVEREZ DANS CET ARTICLE :

                                           

                                                                                                                   Page

 

Définition du « Feng-Shui »

2

Les prétendus principes du Feng-Shui démystifiés

4

L’enseignement sérieux du Feng-Shui par Léonid SHOOLINGHIN

6

La Théorie du Feng-Shui

8

Quelques éléments de l’Histoire du Feng-Shui et sa structure

9

1 - Le carré magique « Lo Shu »

11

2 - Le « Tai Ji » et le « Yin Yang »

13

3 - Le « Yi King » chinois et ses hexagrammes

15

4 - La philosophie du « Wu Xing » ou doctrine des 5 éléments

18

5 - Le Miroir boussole « Pa-Kua » ou « Ba-Gua »

20

Utilisation de la grille Pa-kua des 3 portes

22

Le Principe des huit directions du Feng-Shui

23

6 - Le Calendrier Chinois

25

Les douze animaux symboliques du calendrier chinois

34

Eléments du calendrier chinois de 1910 à 2017…

35

7 - Le « Nine Ki »

37

8 - Le « Tin Lan » ou règle des mesures du Feng-Shui

42

Utilisation de la boussole « Pa-Kua »

43

Votre maison pièce par pièce

44

Les « remèdes » du Feng-Shui

50

Bibliographie et Adresses utiles

52

 

 

LE «FENG-SHUI», UN ART MILLENAIRE EN CHINE,

 

MAIS UN BON OUTIL D'HARMONIE EN OCCIDENT !

 

Avant tout, je tiens à remercier chaleureusement mon ami et notre Très Respectable Frère Léonid SHOOLIN’CHIN, prince Tongous (Les Tongous représentaient l’une des plus redoutables tribus de Mandchourie qui a imposé sa domination à ce qui est devenu la Chine de 1348 à 1951 et qui tire d’ailleurs son nom du patronyme de Léonid, lorsque Mao Tsé Toung a initié la révolution culturelle).

 

Léonid a su me faire découvrir, avec ses mots à lui, cet art de l’harmonie chinoise et c’est avec beaucoup d’humilité et une certaine fierté que l’élève, devant lui, mon maître en la matière, ose présenter cette planche à sa demande expresse à ses Frères de la Respectable Loge de recherche anglo-saxonne « Phoenix » n° 30, en les priant d’accorder beaucoup d’indulgence à cette compilation des enseignements de Léonid.

 

En fait, on ne peut imaginer de parler d'harmonie sans évoquer le sujet…

 

Faut-il dire « Fengue-Chui » ou, plus snob et branché, « Fung-Choï », plus japonais « Nine-Ki »,  carrément chinois « 风水 = Feng-Shui », ou tout simplement occidental « Harmonie » ou, pardonnez-moi cet homonymie approximative « Art de vie »


C'est comme vous voudrez…

 

Plus question en tout cas de passer à côté de cet art chinois qui s'est élaboré depuis sept mille ans.

 

C'est un étrange mélange de bon sens, d'intuition bien comprise et de préceptes dignes des sciences dites occultes la plupart du temps parce qu’elles ne sont pas connues, et dans notre monde occidental du stress, le « Feng-Shui » devient à la mode.

 

On y fait de plus en plus référence, sans doute parce qu'il répond à cette quête si contemporaine de bien-vivre et d'harmonie, avec ce zeste d'exotisme qui donne du piquant à l'affaire... Il faut cependant bien se garder de tout vouloir régenter par le « Feng-Shui » dans notre société occidentale car ça a vite fait de confiner à l’absurde.

 

« Feng-Shui » signifie « vent et eau », les forces fondamentales de l'univers selon les Chinois qui en sont les initiateurs, persuadés (comme nous tous, je l’espère) qu'il existe des interactions entre l'être humain, son environnement et les énergies de l'univers, à l'instar des secrets des compagnons bâtisseurs du moyen-age, et des mystères de notre Ordre qui ont tous, entre autres, un point commun…, la « Divine Proportion » ou « Nombre d'Or »

 

Qui n'a jamais eu l'impression dans un lieu donné d'être en harmonie avec la nature ou, au contraire, de se retrouver dans un univers hostile? Le « Feng-Shui » est la théorisation de cet adage très simple: chacun dépend de tout, et tout dépend de chacun.

 

D'abord destiné à l'usage exclusif des Empereurs chinois, les nobles, puis le peuple se sont approprié cet art d'organiser son existence en respectant les forces universelles.

 

Dans là Chine ancienne, il était en effet impensable de déterminer l'emplacement d'une tombe, la construction d'un palais ou l'orientation d'une simple maison sans avoir pris conseil auprès d'un maître de « Feng-Shui ».


Dans la Chine communiste il a hélas été interdit par le pouvoir, ce qui ne pouvait que lui conférer encore plus d'importance dans le bon sens du peuple.

 

Pour la petite histoire, le « Feng-Shui » est arrivé en Occident après la prise de Hong Kong par les Britanniques.

 

En effet, comme tout bon sujet de sa gracieuse majesté, les Britanniques s'étaient aperçus qu'ils ne pourraient faire commerce avec les Chinois s'ils ne s’imprégnaient pas de la culture de ce pays. Ils ont, par exemple, bâtis leurs banques suivant les règles du « Feng-Shui ».


L'engouement pour les modes orientales et le combat occidental contre un environnement de plus en plus stressant ont fait le succès actuel de cette philosophie.

 

Depuis, Bill Clinton (pour son bureau), Johnny Depp ou Boy Georges (pour leur maison), British-Airways (pour le siège social de l'entreprise), et de nombreux distributeurs s'y sont mis, comme Marks & Spencer, Sephora, Ikéa, Body-Shop (pour leurs magasins).

 

En effet, de plus en plus de maisons, de bureaux et de magasins sont conçus en fonction des principes émanant du « Feng-Shui ».

 

Pour nous, occidentaux, qui ne connaissons pas le monde de la Chine antique, il faut savoir que le « Feng-Shui » n'est pas du tout une accumulation de vieux rites.

 

De fait, en Occident on en a essentiellement gardé ce qui s'applique à l'habitat, à l'agencement intérieur. D'où la prolifération de « spécialistes », plus ou moins autorisés, qui offrent des consultations aux entreprises désirant prospérer ou aux particuliers soucieux de changer de décor avant de changer de vie.

 

Vous avez des problèmes avec votre conjoint? Etudiez ce qui cloche dans la zone ouest de votre demeure. Trop de désordre, manque de lumière?

 

Vous avez des difficultés financières, penchez-vous sur la zone sud-est de là où vous vivez…

 

Un bon « Feng-Shuiste », aidé de son « Ba-Gua » (sorte de boussole octogonale dont on verra plus loin comment elle fonctionne) vous dira comment remédier à tout ça.

 

But de I'opération: harmoniser les énergies circulant autour de nous.

 

Avant d'ouvrir la pièce jointe (attention, ne l'imprimez pas immédiatement, elle fait plus de 50 pages; je pouvais difficilement reproduire fidèlement avec le logiciel utilisé pour rédiger ce site tous les croquis que m'avait tracé à main levée Léonid!) souvenez vous que :

 

En intervenant sur notre environnement,

 nous pouvons chacun modifier notre destin!

 

Et maintenant cliquez ici pour avoir le détail 

 

 

_______________  ° o O o ° _______________

 



30/07/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres