VIN D'ORANGE, DE PÊCHES OU DE NOIX DU PAPET

  

 

Ingrédients :

 

    • Un demi-litre d’alcool de fruit blanc ou 1 grand verre d'alcool fort (cognac ou eau de vie, voire whisky ordinaire sans trop d'arôme)
    • 4 litres de bon vin ordinaire (rosé ou blanc).
    • La peau de 8 grosses oranges non traitées
    • 100 morceaux de sucre
    • 4 clous de girofle
    • 12 cuillères à café de chicorée en grains si possible

 

 

Préparation : 

 

    1. Faire macérer tous ces ingrédients pendant 48 heures dans l’alcool de fruit à 40 ou 45°.
    2. Puis passer le tout en pressant bien les peaux d'oranges et la chicorée afin d'en extirper tous les sucs.
    3. Enfin, filtrer avec un filtre à café par exemple afin de clarifier la préparation.
    4. Mettre en bouteilles et laisser reposer huit jours avant la première utilisation.

Ce vin se sert frais et doit en principe rester au frigidaire.

 

On peut aussi par cette méthode obtenir du vin de pêches… Il suffit d’avoir fait macérer une quarantaine de feuilles de pêcher dans de 1 litre d’alcool de fruit à 40 ou 45° avec 100 morceaux de sucre pendant 40 jours et on reprend la recette ci-dessus au 2ème alinéa…

 

En Provence ça s’appelle du « Rinquinquin », du verbe « se requinquer » = se ragaillardir !

 

Et toujours selon la même méthode, pour obtenir du vin de noix, on peut utiliser 20 noix fraiches avec encore leur bogue verte (à ramasser en août) qu’on écrase grossièrement avec un casse-noix et qu'on fait macérer avec sa bogue pendant 40 jours dans 1 litre d’alcool de fruit blanc à 45° avec 100 morceaux de sucre. Il suffit de passer au chinois ajouter 4 litres de vin rosé et filtrer…

 

Ces deux derniers vins peuvent se conserver en dehors du frigo car plus alcoolisés (à cause du sucre rajouté) et donc plus stables. Ces deux derniers se conservent jusqu'à la prochaine récolte !

 

 




15/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres