UN POEME DE PAUL FORT "IL FAUT NOUS AIMER VIVANT"

 

En hommage à mes amis Roland GIRAUD et Guy WESMAEL, parrain de Géraldine GIRAUD, sa fille et sa filleule disparue trop tôt victime d'un détraqué, le poême de Paul Fort chanté par Brassens.

 

Roland et Géraldine GIRAUD.JPG

 

(Cliquer sur la flèche ci-dessus)

 

Voici les paroles de ce poême de Paul FORT, transformé par Georges BRASSENS en chanson méconnue, inconnue, oubliée, chantée par Eric ZIMMERMANN...

 

Elle s’intitule : « Il faut nous aimer vivants » :

 

Sans curé, maire, notaire
Ou avec, ça se défend,

 

Il faut nous aimer sur terre
Il faut nous aimer vivants

 

Ne crois pas au cimetière
Il faut nous aimer avant

 

A moins d’être au monastère
Et toi, ma belle au couvent.

 

Il faut nous aimer sur terre
Il faut nous aimer vivants

 

Ne crois pas au cimetière
Il faut nous aimer avant

 

N’embarquons pas pour Cythère
Morts et froids les pieds devant.

 

Il faut nous aimer sur terre
Il faut nous aimer vivants

 

Ne crois pas au cimetière
Il faut nous aimer avant

 

Ma poussière et ta poussière
Deviendront le jouet du vent

 

Il faut nous aimer sur terre
Il faut nous aimer vivants

 


 



26/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres