CE QUI VA VRAIMENT SAOULER LES FRANCAIS

Après une journée passée avec nos amis et voisins Suisses LEHMANN qui nous ont interpellé quant à la démocratie française en nous informant qu'il fallait absolument qu'ils rentrent chez eux à Yverdon alors qu'ils étaient en vacances car ils se devaient absolument de participer à la « votation » (traduisez référendum populaire) prévue dans la Confédération Helvétique dimanche 22 septembre dernier et qui posait trois questions précises :

 

1) Oui à l’abrogation du service militaire obligatoire. Initiative populaire... ils ont voté NON à 73% en constatant la dérive communautaire que cela avait entrainé en France où nombre de jeunes n'ont plus de conscience sociale, culturelle et nationale...

 

2) Loi sur les épidémies. Révision... Ils ont voté OUI à 60% pour renforcer la prévention alors qu'en France on a dépensé des millions pour une vaccination qui a permis toutes les dérives y compris l'enrichissement personnel de certains pour une fois qu'elle était obligatoire.

 

3) Libéralisation des heures d'ouverture des « shops » des stations-service...  Ils ont voté OUI à 56%... Alors même qu'en France avec un gouvernement qui se veut libéral on en est encore à se battre avec des syndicats moribonds et des tribunaux qui n'ont apparemment pas conscience du fait que notre économie est de plus en plus moribonde pour obtenir que les grandes surfaces de bricolage puissent ouvrir le dimanche quand la majorité des salariés sont bien d'accord et volontaires...

 

Quelle lucidité et quels champions de la démocratie nos voisins Suisses!

  

Mais pourquoi donc laissons nous faire à nos politiques n'importe quoi ? La France n'est plus le pays de la Liberté pour laquelle nos ancêtres se sont battu. AUX ARMES CITOYENS ! Reconquérons la suppression des privilèges! Et appliquons enfin l'usage du « référendum d'initiative populaire » prévu par notre constitution...

 

Cela dit en France, pendant ce temps, les législateurs se lance à tout va sur de nouvelles atteintes à nos libertés sans prendre le temps de réfléchir et de s'informer, si bien que cela devient rapidement kafkaïen !

 

Voyez plutôt : 

 

 

Ce préambule pour vous faire part de ce qu'ils nous mijotent encore, ces irresponsables politiques...

 

verre-de-vin-2.jpg

 

L’ensemble de la filière vin française a lancé le 26 septembre 2013 une campagne nationale d’interpellation des pouvoirs publics !

 

Face à l’ensemble des mesures envisagées contre le vin et en l’absence de toute concertation et dialogue, les 500 000 acteurs de la vigne et du vin au travers de « Vin & Société » ont souhaité interpeller le Président de la République et le 1er Ministre par une campagne nationale, mais il faut nous y aider !

 

VITE, VITE, SOUTENEZ-NOUS ET

 

INTERPELLEZ

LES POLITIQUES DEVENUS FOUS !

 

Ne nous laissons pas faire par les lobbyeurs de tous poils qui vont ruiner notre économie:

 

-                                     -

- il suffit de cliquer ici -

-                                     -

 

Voici ce que nous sommes et que nous souhaitons

en vous sollicitant :

  • Nous sommes la filière viti-vinicole française : celles et ceux qui produisent le vin, et qui le commercialisent.
  • Nous sommes 500 000 hommes et femmes fiers d’une tradition bimillénaire et d’un savoir-faire unique au monde.
  • Nous sommes le 1er producteur mondial de vin.
  • Nous sommes la 2ème activité exportatrice de notre pays.
  • Nous façonnons les paysages de 17 régions et contribuons à l’attractivité de 66 départements.
  • Nous nous battons depuis des années pour une consommation responsable de vin.
  • Nous pensons que le vin est un produit qui doit s’apprendre, se transmettre, se déguster et se partager.
  • Nous pensons que traiter le vin uniquement en boisson alcoolisée, c’est mépriser notre culture.
  • Nous sommes partisans de l’éducation, seule à même de lutter contre les excès.
  • Nous sommes les détenteurs d’un patrimoine vivant qui traverse et accompagne notre histoire.

 

Pour toutes ces raisons nous demandons l’abandon des mesures envisagées contre le vin et la création d’une instance interministérielle dédiée au vin pour créer les conditions d’un dialogue constructif avec les pouvoirs publics.

 

Voici notre campagne d'interpellation dans la presse :

 

campagne-interpellation-01-hollande.jpg   campagne-interpellation-02-ayrault.jpg

Et voici contre quoi nous nous mobilisons :

 

Les 5 mesures.JPG

 

 

 Pour avoir de plus amples détails vous pouvez lire en cliquant ici la totalité du documents... MERCI !

 

 

 

 


 



30/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres